On parle de nous dans la presse

metronews  Article du 01/12/2014

“C’est comme la messe, mais c’est pas la messe”, sourit Léa, 27 ans, un verre de jus d’orange à la main. Entraînée par une amie, elle confie avoir été séduite par “cet appel au bonheur”. Juste à côté, Gilles et Babette, deux amis, sont aussi convaincus de revenir pour la prochaine édition. ” C’est presque trop court, plaisante Babette, 52 ans. Et la prochaine fois, j’espère qu’on pourra aussi se mettre à danser !”

Le bonbon   Article du 14/10/2014

La cérémonie est entrecoupée d’interventions, plus ou moins sérieuses, de chansons populaires et d’échanges. Elle a pour but de fédérer autour de thèmes que sont la joie, l’amour ou encore l’optimisme… Cela peut vous paraître un brin niais, mais ici pas de conflits d’intérêt, la bonne humeur est de rigueur et les rencontres sont au rendez-vous !

le-mouv      Reportage du 29/09/2014

Entre messe athée et surboum spirituelle, une heure de chant-karaoké, de lecture de poésie, de prêche philosophique sur la joie. Applaudissements, mines ravies, l’ensemble s’achève par un apéro sans alcool.

Le monde  Article du 28/09/2014

Le succès de ces « réunions du dimanche » n’est plus à faire : il en existe d’ores et déjà plus d’une soixantaine dans le monde. Le concept de cette drôle de réunion ? « Célébrer la vie, tout simplement », explique Sanderson Jones, affublé d’une barbe de hipster. « Notre devise, c’est vivre mieux, aider souvent, s’émerveiller plus », continue le trentenaire.

the guardian   Article du 28/09/2014

Explaining the concept, Jones said there were “so many things that I like about church, such as the community, and the singing, but there was one thing I didn’t like and that was God”. So he and fellow comedian Pippa Evans had decided to “steal the best bits”.

Itele     Article du 28/09/2014

L’objectif de la Sunday Assembly est de rassembler une communauté autour de trois grands principes “vivre mieux”, “aider souvent” et “s’émerveiller plus”. Le tout dans une ambiance festive, parfois déjantée, avec des activités diverses et variées chants, jeux, conférences, lectures, présentations de projets…

 

afp   Article du 28/09/2014

Julie, 36 ans, venue voir si cette “assemblée du dimanche” n’était “pas une secte”, se dit plutôt convaincue par l’expérience. “J’ai bien rigolé. Le personnage est assez charismatique, il désamorce toutes les bombes”, dit­elle.

rue89   Article du 14/09/2014

Dans ces assemblées dominicales, ambiance festive et dynamique, Dieu n’est pas convoqué. Ces églises athées proposent de se réunir sous les couleurs de la laïcité pour : Vivre Mieux, Aider Souvent, S’Emerveiller Plus

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *